vendredi 12 janvier 2018

DES DEPLACES DE LA ZONE DE BWITO ET LUBERO BENEFICIENT UNE ASSISTANCE DE BIFERD EN INTRANT AGRICOL EN TERRITOIRE DE RUTSHURU



Ils sont environ 253 familles de déplacés  venu de la chefferie de Bwito et territoire de Lubero qui se sont installées dans la collectivité de Bwisha à Rutshuru dans les localités notamment Rukoro, Fuko et la cite dans  Kiwanja.



Parmi ces déplacés certains se sont abrités aux  espaces libres et prives  et d`autres  rendu dans des familles d`accueil depuis plus d`une année fuyant des troubles des guerres inter ethniques dans la zone de Bwito et territoire de Lubero.
Grace à l`appui  financier de la FAO, l`ong




BIFERD a organisé une réponse humanitaire en distribuant  à ces déplacés des semences maraichères incluant le choux, la tomate, l’aubergine, amarante, la ciboule. L’intervention contenait aussi  des outils arrosoirs tels que les râteaux, les houes, les arrosoirs et  les binettes.

Dans la localité de Rukoro  située à plus de 5 km du bureau de la collectivité de Bwisha en particulier,  il Ya plus de 44 familles de déplacés  qui se sont installés en ce lieu mais dépourvu de l`eau potable et accès aux soins de santé. Signalons qu`au cours de cette intervention, il a été identifié certains enfants de ces déplacés qui sont atteints des maladies nutritionnelles de Kwashiorkor.

Un constat d`une équipe de l`Organisation BIFERD sur terrain lors de leur intervention, cependant elle recommande aux organisations humanitaires à effectuer  une évaluation multisectorielle dans cette zone entière. 

lundi 4 septembre 2017

RELANCE ECONOMIQUE PRODUIT DE MUSO

                                             

  Natif de NYIRAGONGO d`une  dizaine révolue née du père et mère originaires du Nord Kivu 
victimes de conflits communautaires et troubles de guerres qui ont ravagées le territoire durant les cinq dernières années.  Nyiragongo,  ce territoire transfrontalier situé au Nord de la Ville de Goma dont certaines  populations sont dépourvues des terres alors qu`elles vivent autour du Parc National de Virunga.
Dieume KANYASHAMBA un jeune adolescent a connu un moment pénible pour se rattraper au banc de l`école étant donné que ses  parents  très vulnérables  n`ont pas su débourser ses frais scolaires car le point fort de leur économie agricole a été  affectée par  les crises dernières qui ont secoué la région.

C`est grâce au programme de MUSO Mutuelle de Solidarité mise en place par l`Organisation Internationale  pour les  Migrations OIM en partenariat avec l’ONG  BIFERD/RDC  que Dieume KANYASHAMBA a su reprendre son chemin de l`école. Ses parents ont pu capitaliser leur économie en élevage des caprins et pratiques de cultures intensives en communautés avec l`appui de semences agricoles de ces structures humanitaires. Cet élevage a permis les parents de Dieume de revendre les espèces à fin d`attraper les frais pour assurer la scolarité de leur fils. Quant à Dieume son rôle est d`accompagner les troupeaux  en brousser pour les nourrir  et assurer la croissance  et la surproduction d`espèces.



                        C`est Dans le cadre de cette stratégie de créer  les  Mutuelles de Solidarités (MUSO) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru  zones en post conflits  qu`il y a eu un mécanisme de  de répondre aux chocs ou crises de communautés dans ces zones post conflits. Toutefois, BIFERD en collaboration avec son partenaire  (OIM) ont réussi à créer et appuyer 15 MUSO  en argent en raison de 300 USD par MUSO. Ce projet communautaire a réduit la vulnérabilité aigue observée aux populations de ces zones. Des caisses en métal  pour la protection de fonds ont été distribuées aux MUSO.
Une MUSO contient environ 15 à 30 membres  qui grâce aux épargnes hebdomadaires dans un esprit de solidarité  ont développées  les AGR pour répondre aux chocs socioéconomiques. D`où environ 3000 ménages ont achetées les semences, développées les unités de productions, scolarisées leurs enfants, construire les maisons et payer les soins médicaux. Les MUSO ont renforcée la cohésion sociale entre les communautés. 


 

mercredi 12 juillet 2017

Exercice de simulation sur l’éventuelle éruption volcanique à Goma au Nord Kivu en République Démocratique du Congo.




 

Organisé  Par le gouvernement Provincial du Nord Kivu a travers son service de la protection civile. Il était environ 3000 personnes, habitants de Goma et
  personnes venues des 4 villages à risque du volcan Nyiragongo qui ont participé a un exercice de simulation sur éventuelle éruption volcanique dans la ville.  Ce scénario s`est organisé dans la cour du stade Afia de Goma par le Gouvernement Provinciale à travers son service de la protection civile et d`autres partenaires d`appui technique pour la tenue de cet évènementiel. Cet exercice s`est réalisé dans le cadre de préparer  la population de Goma sur une  éruption volcanique probable futur  dans la ville de Goma.  Ces 3000 scénaristes se sont outillés de leurs biens matériels, nappes, matelas, valise, chèvre etc.  Pour bien jouer  les rôles des populations sinistres en cas d`éruption volcanique. Au moins 



Un exercice  sur comment évacuer de la Ville de Goma en cas d’éventuelle éruption volcanique de Nyiragongo  a été organisé en date du 3 juillet 2017  en République Démocratique du Congo, Nord-Kivu, ville de Goma. Cet exercice a été fait par le Gouvernorat Provincial du Nord-Kivu   via son service de protection civile  et  en collaboration avec différents partenaires.

1.      Points positifs : 
·         Engagement  des médias locaux et internationaux
·         Mobilisation de la croix rouge  de la RDC
·         Participation active des populations estimée à 3000 personnes incluant les femmes,  les Hommes et les enfants
·         Une bonne coordination entre le service technique de l’Etat (Observatoire Volcanologique de Goma/OVG, Protection Civiles)  avec les ONG Internationales  et UN
·         Bon travail du programme Alimentaire Mondial qui a rendu disponible  les tentes, vivres
·         Le service de sécurité notamment la Police Nationales, UNPOL ont été mobilisés pour veiller à la sécurité des participants à cet exercice.
·         Participation  de l’autorité de l’Etat (le Gouverneur de province a été représenté par son vice-Gouverneur)





5. Points négatif :
-Faible  implication de l’organisation de la société Civile Congolaise avec seule l’ONG BIFERD et les médias locaux qui ont été présents
-le cluster WASH n’a  pas  été suffisamment actif d’autant  puisque les enfants et les femmes ont pris à manger sans se laver les mains ce qui peut engendrer des maladies Hydrique dans une telle situation.
-L’alarme de la Sirène  n’a pas été suivi par un grand nombre de la population de Goma  et était suffisamment préparées pour cet exercice.
6. Positionnement de BIFERD/ membres du GNDR
                          L’ONG BIFERD  reste positionnées  et motivées à pouvoir  sensibiliser les communautés, les autres organisations de la Société Civiles œuvrant dans la RRC en RDC, Nord-Kivu. Toutefois, un plaidoyer auprès des la Protection Civile   et gouvernement provincial pour renforcer la coopération et la collaboration avec l’ONG BIFERD/RDC.
7. Pour tout contact avec BIFERD/ République Démocratique du congo :

·         Jonas Habimana,  Directeur Exécutif, membre du RAG,
Tél : +243990634880, +243810186859, E-mail :biferutsh@yahoo.fr

·         Vivian Nzabarinda : Chargé de communication, Tél : +243 994457371, E-mail : biferdcomunication@gmail.com










 

jeudi 23 mars 2017

REALISATIONS DE L'ONG BIFERD EN MATIERE DE CONSOLIDATION DE LA PAIX DANS L'EST DE LA RDC AU NORD-KIVU

1. Formation des Jeunes des églises chrétiennes  en matière de consolidation de la paix 

                           En 2016 , 25  Jeunes Ambassadeurs de la paix ont été formés dans la ville de Goma et venus des églises chrétiennes incluant les baptistes, l'église catholique , les pentecôtistes et les églises de réveil.  Ces Jeunes sont entrain de sensibiliser d'autres jeunes au Nord-Kivu avec un objectif d'atteindre 25000  Jeunes  en 2017.
 Commentaire : Cette photos  a été prise lors de la visite des Jeunes Ambassadeurs de la paix de la RDC , Nord-Kivu à Kigali/Rwanda en Décembre 2016.
2.  Formations des agents de la Police  Nationales   Congolaise et les Forces Armés de la République Démocratique du Congo/FARDC en matière de prévention de conflits , la résolution de conflits  et la gestion et transformation de conflits . Plus de 50 officier  des FARDC formés depuis 2015 à nos jours sous  le financement de l'OIM au Nord-Kivu.
3. Organisation de la Recherche  Action et Analyse participative des causes de conflits   en travaillant avec les  femmes , les Jeunes  et les Hommes moteurs de la paix dans leurs communautés. Ce travaille se fait dans les Territoires de Nyiragongo, Rutshuru, Masisi  et une partie de Lubero.

4. Éducation pour la paix et la non violence en milieux scolaire

                                                 Depuis 2014 à nos jours , plus de 50000 enfants /écoliers sont sensibilisés en Territoires de Rutshuru et Nyiragongo.  Plus de 25 écoles du Nord-Kivu sont partenaires à BIFERD  dans le cadre  de l'éducation à la paix .



5. La mise en place des projets  Communautaires Intégrateurs de paix  au Nord-Kivu .
                L'ONG BIFERD utilise l'approche HIMO  en utilisant les Jeunes et Femmes de diverses appartenances ethniques  et essentiellement les Hutu , les Nande , les Hunde  et le Tutsi comme une stratégie de prévenir les conflits dans l'Est de la RDC. La réhabilitation des routes, la construction  de centres de métiers en  coupe et coutures , fabrication de savons...sans oublier la mise en place de 60 Groupes Communautaires de microfinances ( AVEC /VSLA) qui est une activité phare pour BIFERD de 2014 à nos jours .
6. Nous intégrons  le Genre  et la résilience dans nos activités de consolidation de la paix au Nord-Kivu.
7. Nous travaillons  avec les autres organisations de la société civile  et  différents réseaux et alliances prônant la paix au Nord-Kivu.

NOS DIFFÉRENTS PARTENAIRES  POUR LES  ACTIVITÉS DE CONSOLIDATION DE LA PAIX :

1. Alerte International : Renforcement des capacités 
2. Peace One  Day : Appui en posters de sensibilisation lors de la journée internationale de la paix  chaque le 21 Septembre.
3. Le CRONGD dans le cadre du projet financé par EPER SUISSE
4. Organisation Internationales pour les Migrations (OIM)
5. Bonne collaboration  avec la CPAP  au niveau de la Province du Nord-Kivu .
 

APPROCHE DE BIFERD DANS LA CONSOLIDATION DE LA PAIX DANS L'EST DE LA RDC


A.DANS QUEL CONTEXE  DE PAIX BIFERD TRAVAILLE-T-IL ?
1. Insécurité et instabilité depuis plusieurs années  au Nord-Kivué ( Rutshuru, Masisis, Lubero, Beni, Walikale et Nyiragongo)
2. La RDC est un pays avec des défis de gouvernance  et instabilité politique
3. Tentions  et conflits intercommunautaires qui prévalent au Nord-Kivu (Territoire de Rutshuru/Bwito, Binza), Territoire de Masisi
4. Le Nord-Kivu est sujet de conflits fonciers, conflits de pouvoir dans certaines chefferies, conflits entre les éleveurs et agriculteurs
5. Les conflits identitaires
6. Conflits liés aux ressources  Naturelles et minières 

B. QUELS  SONT LES BASES ET SOUBASSEMENTS POUR JUSTIFIER NOTRE ENGAGEMENT DANS LA CONSOLIDATION DE LA PAIX  AU NORD-KIVU ?
Nos interventions  ont la raison d’être conformément aux outils et références suivantes :
1.      Stratégie Provinciale et Plan d’Action  de Stabilisation pour la Province du Nord-Kivu
2.      Accord Cadre pour la Paix, Sécurité  et  la Coopération pour la RDC  et la région de Grands Lacs signé à ADDIS A BEBA le 24 Février 2013
3.      Le Programme de Stabilisation  et de Reconstruction  des Zones Sortant de Conflits  Armés (STAREC)
4.      Les résolutions 1325  et 2242 adoptés par le Conseil de Sécurité des Nations Unies
5.      Les Objectifs du Développement  Durale (ODD) d’ici 2030
6.      Le rapport de la Journée porte ouverte sur la femme, paix et sécurité  réalisé par le Gouvernement Congolais et Ses partenaires au Nord-Kivu, Goma le 31 Janvier au 1er Février  2017
7.      La Campagne Peace One Day
8.      Différents rapports  et Stratégies  conçus et publiés par différents partenaires  au Nord-Kivu ( UNOCHA, Alert International, CRONGD, HRW, Pole Institute, Interpeace, UNHABITAT, SFCG ….
9.      Etc
 
C. AVEC QUI BIFERD S’ENGAGE DANS LA CONSOLIDATION DE LA PAIX ?
1. Le gouvernement Congolais via le Cellule  Provinciale d’Appui à la Pacification (CPAP/Nord-Kivu)
2. Les Cellule de  Paix et de Développement des Groupements (CPDG)
3. Les Comités Locaux de Paix  et de Développement  (CLPD) au niveau des chefferies.
4. Le Groupe Thématique Genre  au Nord-Kivu
5. Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC)   et la Police Nationale Congolaise (PNC)
6. Différentes coordinations de la société Civile
7. Organisations de la société civiles  en particulier les associations des femmes  et Jeunes ; les église »s , le média, les écoles ….
8. Organisations Internationales  et Agences du Système des Nations Unies (Alert International, OIM, EPERSUISSE via CRONGD, HRW,  le  réseau Non-Violence …)
9. Le mouvement mondial Peace One  Day
10. Le  Réseau Congolais  des Artisans de la Paix/RECAP

D. QUELLES ACTIONS  SONT DANS LE MANDAT DE L’ONG BIFERD  EN MATIERE DE CONSOLIDATION DE LA PAIX AU NORD-KIVU ?

1. Formation des membres de la Société Civiles, membres de CPDG, autorités coutumières, les Officiers des  FARDC, OPJ de la PNC sur la prévention  des conflits.
2. Mise  en place de comités scolaires de paix
3. Analyse de causes profonde des conflits  et mener des recherches
4. Analyse du contexte sécuritaire et de paix  au Nord-Kivu
5. Faciliter les dialogues communautaires, dialogues sociales  et  Démocratique
6. sensibilisation  sur la prévention de conflits, la cohabitation pacifique  et la gestion de conflits  avec les femmes, les Jeunes , les écoliers, les leaders des  églises, les éleveurs , les agriculteurs, les démobilisés…
7. La prévention des Violences Basées sur le Genre (SGBV)
8. La mise  en place  des projets  et activités connecteurs (AVEC, MUSO, champs Communautaires ….)